• 5 mars 1944

     

    Les salons

      

    Lorsque je me suis levée, je me suis aperçue qu'une magnifique journée s'annonçait, j'ai donc pris ma moufette Mouette pour une balade à l'endroit où je me sens le plus chez moi, le cimetière d'Ipswich. Quel plaisir d'être entourée de mes ancêtres, même s'ils sont tous morts. J'aime lire les épitaphes gravées sur les pierres tombales. Ainsi l'épitaphe de mon arrière-grand-tante Alice déclare "Trop tard". Tandis que sur la tombe de mon grand-oncle Mortimer, on peut lire: " Beaucoup trop tard". Ma derniere halte est généralement pour le tombeau de mes parents. Je ne me lasse pas de lire ce qui y est inscrit:

     

    Ici gîsent Millicent et Mervyn Ghastly, nés le 24 avril 1901,

    "Nous n'y sommes pas encore"

     

    Peut-être qu'un jour je comprendrai tout ce que cela siginifie.

     

     Les salons

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :