•  

    Cher Journal,

    Aujourd'hui a été un jour particulièrement chargé à la morgue; Et à la fin de la journée, j'étais exténuée. Il y a eu beaucoup d'entrée mais peu de sortie. Quel ! Tout est allé de travers.

    Mme Bleasdale voulait que son défunt mari soit enterré dans son costume de mariage. Malheureusement, Mr Bleasdale pesait au moins 60 kg de plus qu'à l'époque. Et puis ça a été Mme Honeybourne. Peu importe combien de fois j'ai refait son maquillage, elle avait toujours l'air d'un clown; et je ne pense pas que c'est à cela qu'elle aurait aimé ressembler. Je suppose que c'est parce qu'elle adorait les carottes et en mangeait en telle quantité que sa peau avait viré à l'orange pâle. Incapable de faire quoi que ce soit avec elle, j'ai finalement abandonné et ai décidé d'assortir sa tenue à son visage...et de l'habiller en clown. Comme j'ai dû trouvé une explication pour Mr Mort, je lui ai dit que j'avais commencé un nouveau programme dans lequel chaque client serait habillé pour sa "vie dans l'au-delà" suivant ce qu'il avait toujours secrètement désiré être, plutôt que suivant ce qu'il avait été dans la réalité. Je ne pense pas que M. Mort ait approuvé mon idée, mais je m'en fichais.

    Mais ma journée de travail était enfin terminée et, heureusement, les choses semblaient s'améliorer. Au moment où j'allais quitter la morgue, Mme Daisy est passée avec une "Sheperd's pie" (*) pour moi. Wouah! je n'aurais pas à cuisiner! C'était super car j'étais de trop de mauvaise humeur pour faire le dîner. Avec une immense gratitude, j'ai accepté la tarte et ai commencé à rentrer à la maison. Cela m'a pris plus de temps que d'habitude car le brouillard était tombé sur la ville et était extrêmement dense. J'ai très attentivement manoeuvrée dans le dédale des rues pavées car je n'avais pas envie de faire une balade et de louper l'heure du repas.

    Alors que je me frayais un chemin dans la brume, j'ai senti la présence de quelqu'un marchant derrière moi. J'ai appelé mais n'ai reçu aucune réponse. Quand je suis arrivée à la maison, Mouette, Bella et Valentine étaient toutes assises a table, attendant pour manger. Elles avaient l'air de vrais petits anges (Bien que je me doute qu'elles ont probablement fait des bêtises aujourd'hui). Nous avons dîné (la sheperd's pie est un de nos plats favoris) et sommes allées au lit tôt.

    Chaque nuit, au moment du coucher, nous nous adonnons à notre petit rituel qui est pour moi de lire a haute voix un de mes livres préférés. Ce sont Bella, Mouette et Valentine (chacune à leur tour) qui choisissent le livre. En ce moment, nous lisons Dracula de Bram Stoker, le livre préféré de Bella. Et tandis que Bella était assise à écouter tranquillement, Mouette et Valentine demeuraient cachées sous les couvertures, ne laissant apparaître de sous les édredons que le bout d'une oreille. Après quelques chapitres, je décidais qu'il était tard et que nous devions toutes aller nous coucher.

    Aux alentours de 2h du matin, je fus réveillée par des tapotements sur mon front; c'était Mouette. Elle pensait avoir entendu des bruits de pas et ne savait pas d'où ils venaient. Je partis enquêter. Je regardais dehors et descendis l'escalier, mais le brouillard était si épais que je ne pouvais rien voir. Et alors que je me préparais a retourner à l'intérieur, je les entendis aussi. Ça ressemblait bien a un bruit de pas mais cela semblait descendre les escalier plutôt que les monter.

    J'ai appelé mais comme tout a l' heure personne n'a répondu. J'ai donc dévalé les escaliers mais n'ai rien pu voir de plus. Le brouillard était encore trop dense, à peine transpercé par les rayons du clair de lune. Et alors que je me retournais pour remonter les escaliers, je marchais sur quelque chose qui crissa. J'avais du mal à voir ce que c'était, mais à travers la brume je pus distinguer la photo d'une petite fille portant un large collier.

    L'article devait être extrait d'un journal français puisque tout y était écrit en français. Le morceau de papier avait l'air d'avoir été arraché et la moitié de l'article manquait. Ne pouvant rien faire d'autre, je retournai au lit où Mouette, Bella et Valentine étaient toutes profondément endormies. Demain je vais devoir passer voir Mme Daisy et lui faire traduire ce qui reste de l'article.

    Affectueusement, Evangeline.

     

     

    (* La sheperd's pie ou cottage pie, est un mets d'origine britannique constitué d'une tourte à la viande avec une croûte de purée de pommes de terre.).

     

     

    Photos ©Wilde Imagination, Inc.

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique